La Société canadienne de l’ouïe force les travailleurs à prendre des mesures de grève

TORONTO (ONTARIO)–(5 mars 2017) – La Société canadienne de l’ouïe a rejeté toutes les propositions syndicales visant à renouveler la convention collective tout en s’attaquant aux problématiques qu’elle avait évoquées. Le syndicat n’a plus d’autre choix que de débrayer à compter de lundi matin. « Nous sommes estomaqués, admet Barbara Wilker-Frey, conseillère nationale au SCFP. Nous avons écouté…

Détails

Les employés de Bob Rumball Associations for the Deaf renouvellent leur convention collective

MILTON (ONTARIO) – Cent employés de l’organisme Bob Rumball Associations for the Deaf (BRAD) ont renouvelé leur convention collective. Ces travailleurs, principalement des employés de soutien et des conseillers, sont représentés par la section locale 4763 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP 4763). « La réalité, c’est que les employés de BRAD subissent encore un écart…

Détails

Le plan de réduction de la facture d’électricité n’est qu’un cynique tour de passe-passe, selon le président du SCFP-Ontario

TORONTO (ONTARIO) – Les consommateurs d’électricité ont le droit de savoir qu’ils sont victimes d’une entourloupe : ils vont simplement payer la même somme sur une plus longue période, a avancé le président du SCFP-Ontario, Fred Hahn, qui réagissait à l’annonce faite aujourd’hui par la première ministre Kathleen Wynne en réponse au tollé général que génère…

Détails

Les services vitaux aux personnes sourdes, sourdes oralisantes, devenues sourdes et malentendantes de l’Ontario menacés : les membres du SCFP parlent de la possibilité d’une grève à la Société canadienne de l’ouïe

TORONTO (ONTARIO) — Les 227 employés des bureaux ontariens de la Société canadienne de l’ouïe pourraient débrayer à compter du lundi 6 mars. Ces travailleurs fournissent des services d’interprétation, de recherche d’emploi et de santé mentale aux personnes sourdes, sourdes oralisantes, devenues sourdes et malentendantes de l’Ontario. Le syndicat et ses alliés parleront des difficultés…

Détails

Un possible débrayage met en lumière un changement des priorités à la Société canadienne de l’ouïe

TORONTO (ONTARIO) — Les employés des 24 bureaux ontariens de la Société canadienne de l’ouïe (SCO) sont sans contrat de travail depuis quatre ans. Le 4 mars, ils pourraient bien débrayer. Selon une représentante de la section locale 2073 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP 2073), qui représente les conseillers, les enseignants en alphabétisation,…

Détails