Hier, soit le 16 novembre, plus de 100 membres de première ligne de la section locale 5257 du SCFP ont débrayé.

Offrant des services de soutien de garde et d’apprentissage mixtes dans sept campus de l’école Blaisdale Montessori à Oshawa, Ajax, Pickering et Bowmanville, ils luttent pour de bons salaires – et au nom des 280 000 membres du SCFP-Ontario, nous appuyons sans réserve cette action importante. Nous demandons à l’employeur de voir immédiatement à ce que les salaires reflètent l’importance de ces membres pour la collectivité.

Malheureusement, l’employeur n’a pas encore offert d’augmentations de salaire pour les deux premières années de l’entente, et ce malgré le fait que les membres offrent des services essentiels dont dépendent les collectivités en temps de pandémie, eux qui sont sans contrat de travail depuis le 31 août 2019, ayant rencontré l’employeur à 16 occasions et ayant même prolongé leur délai de grève à cinq occasions.

De plus, ce qui est le plus inquiétant, l’employeur a refusé de récompenser ces efforts avec une bonne entente, malgré le fait que 55 % des membres gagnent le salaire minimum.

Ces membres se sont montrés à la hauteur du défi inimaginable qui consistait à travailler en pleine pandémie et qui ont bravement assuré le bon fonctionnement des écoles. Ils méritent mieux que de bas salaires et que d’être obligés de prendre des moyens de pression.

Et les élèves qui fréquentent ces écoles méritent une éducation de grande qualité, qui peut seulement être offerte par des professeurs et du personnel de soutien qui ne sont pas accablés par le stress de salaires qui ne peuvent possiblement pas suivre le rythme du coût de la vie.

Les membres de la section locale 5257 du SCFP méditent de bons salaires dès maintenant.

Joignez-vous à la ligne de piquetage la plus près de chez vous

Il y aura des gens sur les lignes de piquetage entre 8 h 00 et 17 h 00, du lundi au vendredi.

  • AJAX : 56, chemin Old Kingston et 20, rue O’Brien
  • OSHAWA : 1037, rue Simcoe Nord
  • PICKERING : 415, chemin Toynevale, 365, chemin Kingston et 1340, promenade Rougemount
  • BOWMANVILLE : 80, boulevard Rhonda

Dites à l’administration de Blaisdale qu’elle doit négocier une entente équitable

Appelez au 905-509-5005, poste 107, ou envoyez un courriel à [email protected] pour dire à l’administration qu’elle doit traiter les professeurs et le personnel de soutien de manière équitable. Nous demandons à l’employeur de discuter avec l’importante cohorte de membres du personnel qui gagnent le salaire minimum et de proposer immédiatement des augmentations de salaire à tous les membres du personnel qui, apparemment, vivent d’une paye à l’autre.

Relayez l’information sur les médias sociaux

Partagez cette déclaration et le reportage qui se trouve à https://tinyurl.com/y5q6jo26 (en anglais seulement) avec vos pairs, en utilisant le mot-clé @BlaisdalePickering, afin d’aider à relayer l’information et de manifester votre soutien en faveur des professeurs et du personnel de soutien en grève.

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles du SCFP-Ontario.

Votre nom au complet (champ obligatoire)

Votre courriel (champ obligatoire)

Êtes-vous membre du SCFP?
OuiNon