– L’entente fait maintenant l’objet de votes de ratification
à l’échelle de la province –

TORONTO (ONTARIO) – Moins d’une semaine après que leur syndicat eut conclu une entente de principe centrale qui rétablit les services essentiels aux écoles de l’Ontario, des centaines de dirigeants de conseils scolaires se sont réunis aujourd’hui près de Toronto pour donner leur aval à l’entente.

Les dirigeants du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) ont approuvé l’entente de principe qui a été conclue dimanche dernier, après une fin de semaine d’intenses négociations qui a permis d’éviter une grève provinciale des 55 000 travailleurs de l’éducation.

L’appui des dirigeants donne aujourd’hui le coup d’envoi de deux semaines de votes de ratification par les membres de 109 unités de négociation du SCFP à travers la province.

« Cette entente a d’importantes retombées pour les élèves, les familles et les travailleurs de l’éducation du SCFP et je suis ravie que les dirigeants des sections locales des conseils scolaires du SCFP conviennent de ce point avec nous », a déclaré Laura Walton, présidente du Conseil des syndicats des conseils scolaires de l’Ontario du SCFP (CSCSO). Le Conseil négocie de façon centralisée au nom des membres du SCFP qui sont à l’emploi des conseils scolaires.

« Cette entente de principe investit dans des services de haute qualité pour les élèves des écoles de l’Ontario, maintenant et pour l’avenir. En même temps, nous disposons d’une entente qui nous assure que les travailleurs de l’éducation bénéficient d’emplois sûrs et d’avantages sociaux décents », a déclaré Mme Walton.
Jusqu’à présent, les travailleurs de l’éducation du SCFP constituent le plus grand groupe de travailleurs du secteur public à négocier avec le gouvernement de Doug Ford.

« Nos membres étaient prêts à faire la grève pour défendre les services aux élèves et leur propre droit à des emplois décents et sûrs. Mais, nous n’aurions pas pu conclure cette entente sans l’énorme soutien que les travailleurs de l’éducation du SCFP ont reçu des parents, des syndicats d’enseignants, de leurs communautés et d’autres alliés », a déclaré Mme Walton.

« En fin de compte, la volonté des membres de passer à l’action et l’appui du public a permis de garder les élèves à l’école partout en Ontario ».

Le SCFP et le CSCSO ont conclu une entente de principe centrale au nom des 55 000 travailleurs de l’éducation qu’ils représentent en Ontario, à savoir des aides-enseignants, des concierges, des éducateurs de la petite enfance, des secrétaires d’école, des commis de bureau, du personnel de bibliothèque, des informaticiens, des préposés à l’entretien, des gens de métier, des préposés à l’alimentation, des travailleurs auprès des enfants et des jeunes, des orthophonistes, des professionnels, des para-professionnels et beaucoup d’autres.

– 30 –

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec :
Mary Unan, Service des communications du SCFP, au 647-390-9839

MU : NZ/SEPB491

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles du SCFP-Ontario.

Votre nom au complet (champ obligatoire)

Votre courriel (champ obligatoire)

Êtes-vous membre du SCFP?
OuiNon