TORONTO (ONTARIO) – Les Ontariens sont exhortés à se joindre à un appel grandissant en faveur de grands changements dans le système de soins de longue durée de la province. Les changements ciblés mettraient fin à la réalisation de profits dans la prestation de soins en établissement. Aujourd’hui, le SEIU Healthcare, le SCFP et Unifor, des syndicats qui représentent des travailleurs du secteur des soins de longue durée, ont invité les familles à exiger des réformes du premier ministre Doug Ford. L’argent du réseau doit servir à mieux soigner les personnes âgées, plutôt que de permettre aux actionnaires des entreprises d’empocher des profits.

Care not Profits a lancé ses activités par une publicité percutante à la télévision. La campagne invite les citoyens à exhorter le gouvernement provincial à cesser de financer les soins à but lucratif pour réinvestir cet argent directement dans le plus important : l’augmentation des soins aux résidents et la fin du profit dans les soins de longue durée.

Les foyers de soins ontariens les plus touchés par la crise de la COVID-19 étaient tous à but lucratif. Les données montrent que les établissements à but lucratif ont dix-sept pour cent moins de personnel que les établissements à but non lucratif. Or, alors que des proches des résidents et des employés mouraient pendant la pandémie, trois des plus grandes entreprises de soins de longue durée ont versé à leurs actionnaires des dividendes totalisant plus de 58 millions de dollars au cours des trois derniers mois. Voilà les faits.

La nouvelle publicité de 60 secondes intitulée « Care not Profits » sera diffusée pour la première fois lors de l’ouverture de la saison des Blue Jays de Toronto, le 24 juillet, contre les Rays de Tampa Bay.

Pour regarder cette publicité et en savoir plus, visitez le carenotprofits.ca (en anglais seulement).

La diffusion complète en haute résolution du lancement de la campagne qui a eu lieu ce matin, dont la publicité de 60 secondes, sera disponible pour téléchargement par les médias àhttps://bit.ly/39lxVfU (en anglais seulement).

CITATIONS :

« Dans la pire crise qu’a connue le secteur des soins de longue durée, les entreprises à but lucratif ont choisi l’argent pour les actionnaires aux dépens de meilleurs soins pour les aînés. Les 58 millions de dollars en dividendes pour les entreprises de soins infirmiers à but lucratif envoyés aux actionnaires est l’argent qui aurait dû servir à améliorer les salaires des travailleurs peu rémunérés, à créer plus d’emplois à temps plein et à assurer de meilleurs niveaux de dotation en personnel, à assurer des disponibilités d’EPP adéquates et la climatisation pour les résidents, ainsi qu’à améliorer les protocoles pour les maladies infectieuses. Le fait que cela ne se soit pas produit est suffisant pour éliminer ces entreprises du secteur des soins. Les travailleurs de la santé et les familles méritent mieux. » – Sharleen Stewart, présidente de l’UIES soins de santé

« La crise dans les soins de santé a été ignorée pendant beaucoup trop longtemps. Les conditions de soins des résidents, et les conditions de travail de leurs soignants, sont tout simplement impardonnables. Nous avons besoin de normes pour la dotation en personnel. Une responsabilisation et un engagement sont nécessaires de la part du gouvernement de Doug Ford à l’effet qu’il y aura un changement – qu’il améliorera les conditions – en mettant en place une réglementation adéquate, une inspection adéquate et un financement adéquat. Mais son gouvernement doit également garantir que chaque dollar public injecté dans les soins de longue durée est utilisé pour améliorer la qualité de vie des résidents et les conditions de travail du personnel. Et cela signifie mettre fin aux soins de longue durée à but lucratif. » – Candace Rennick, secrétaire-trésorière du SCFP-Ontario

« Après les événements tragiques qui se sont produits dans les foyers de soins infirmiers partout en Ontario pendant la pandémie, le grand public sait maintenant ce que les syndicats, les travailleurs des soins de longue durée et les familles des résidents savent depuis de nombreuses années : les soins à but lucratif mettent des vies en danger. Nous ne pouvons plus fermer les yeux sur les millions de dollars qui remplissent les poches des dirigeants et récompensent les actionnaires alors que les résidents et le personnel surmené se retrouvent sans la dignité et le respect qu’ils méritent. Nous devons apprendre de cette crise et cela commence avec Doug Ford qui doit prendre des mesures pour mettre les gens avant les profits. » – Jerry Dias, président national d’Unifor

 

-30-

 

Pour toute demande de la part des médias, veuillez communiquer avec :

Corey Johnson
UIES soins de santé Healthcare
[email protected]
416-529-8909

 

Stella Yeadon
Service des communications du SCFP
[email protected]
416-559-9300

 

Shelley Amyotte
Service des communications d’Unifor
[email protected]
902-717-7491

 

 

lf/sepb491

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles du SCFP-Ontario.

Votre nom au complet (champ obligatoire)

Votre courriel (champ obligatoire)

Êtes-vous membre du SCFP?
OuiNon