Des travailleurs des soins de longue durée sont licenciés en pleine pandémie.

Les Durham Christian Homes licencient leurs infirmiers et leurs préposés aux services de soutien à la personne, leur demandant de poser à nouveau leur candidature pour leur emploi, à un salaire moins élevé. Les Durham Christian Homes donnent également en sous-traitance les emplois du personnel de soutien.

Ce n’est pas bon pour les soins des résidents. Les conditions de travail sont les conditions des soins donnés.

Dites aux DCH que c’est inacceptable.

Pétition à l’intention des Durham Christian Homes

À l’intention de Ruth McFarlane, directrice générale, Durham Christian Homes

Je vous écris au sujet des nouvelles concernant les avis de licenciement reçus par les travailleurs des soins de longue durée des Durham Christian Homes à Marnwood.

Le moins que l’on puisse dire, il est déconcertant de voir que vous vous attendiez à ce que les travailleurs acceptent des gels de salaire et des concessions afin de pouvoir conserver leur emploi, et ce en pleine pandémie. Ce qui est tout aussi déconcertant est la sous-traitance des emplois du personnel de soutien qui font également partie intégrante de l’équipe soignante.

Ce n’est pas ainsi que les héros de première ligne devraient être traités. Il y a, dans les soins de longue durée, une crise en matière de dotation en personnel précisément parce que les travailleurs ne sont pas valorisés.

Les membres du personnel que vous licenciez sont les personnes mêmes qui ont pris soin des résidents de Marnwood pendant des années. Ils ont établi des relations étroites et ils ont travaillé sans relâche tout au long de cette pandémie pour assurer des soins de qualité. La continuité des soins est tellement importante pour les résidents de vos établissements. Ils méritent d’avoir les mêmes personnes leur offrir des soins, leur préparer leur repas et leur servir, ainsi que leur offrir un milieu de vie sécuritaire et propre. Ils méritent mieux.

Vous avez mentionné récemment, dans un reportage, que les Durham Christian Homes étaient les seuls foyers de soins de longue durée sans but lucratif et de bienfaisance de la région. Ces actions ne semblent pas très charitables. Je vous écris afin de vous demander d’annuler immédiatement les avis de licenciement et d’honorer les conditions de la convention collective actuelle. Il est temps de vraiment respecter les travailleurs de première ligne et de les valoriser.

Je vous prie d’accepter l’expression de mes sentiments distingués.

Votre nom
Votre courriel




OuiNon


Oui