42 communautés des Premières nations ont reçu des avis d’ébullition de l’eau en Ontario

 

6 communautés des Premières nations ont reçu des avis de ne pas consommer l’eau en Ontario

 

1997 – L’année au cours de laquelle l’avis d’ébullition de l’eau a été émis à Shoal Lake 40. Il est toujours en cours.

 

La plupart des Ontariens prennent l’eau potable pour acquis, mais ce n’est pas le cas pour beaucoup de communautés des Premières nations.

 

Nous ne voulons plus entendre les excuses des gouvernements pour expliquer pourquoi ce problème ne peut être réglé en temps opportun.

 

Faites-vous entendre et envoyez le courriel ci-dessous à Justin Trudeau pour exiger que le gouvernement règle ce problème immédiatement!

Monsieur le premier ministre Justin Trudeau,

 

L’eau est le lien qui nous unit. Les Nations Unies reconnaissent que l’accès à une eau non contaminée et à un assainissement adéquat est un droit de la personne. Toutefois, partout au Canada, de nombreuses communautés des Premières nations n’ont pas accès à une eau portable propre. C’est un problème avec lequel des communautés des Premières nations sont aux prises depuis des années. Certaines communautés ont des avis d’ébullition de l’eau depuis plus de 20 ans!

 

Votre gouvernement a promis de mettre fin aux avis d’ébullition de l’eau dans les communautés des Premières nations d’ici 2021; il y a toutefois peu d’éléments de preuve allant dans ce sens.

 

Pouvez-vous me dire comment vous prévoyez y parvenir et quels progrès ont été faits jusqu’à maintenant?

 

Vous engagerez-vous également à créer une Politique des eaux nationales qui respecte les droits des Autochtones à l’eau et qui reconnaît les droits de la personne à l’eau et l’assainissement?

 

Je vous prie d’accepter, Monsieur le premier ministre, l’expression de mes sentiments distingués.

Your Full Name (required)

Your Email (required)

Your Postal Code (required)