TORONTO (ONTARIO) – Le Conseil des syndicats d’hôpitaux de l’Ontario (CSHO) du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), la Fédération canadienne des syndicats d’infirmiers et d’infirmières et Green Jobs Oshawa ont publié une déclaration commune en réponse au communiqué de presse des gouvernements fédéral et ontarien selon lequel 3M fabriquera des masques N95 à Brockville, en Ontario. Néanmoins, la production ne devrait pas commencer avant le printemps 2021. Ces groupes appellent les gouvernements à ordonner à General Motors, qui fabrique des masques N95 à Warren, au Michigan, d’en produire également à Oshawa et à traiter le virus de la COVID-19 comme étant présent dans l’air.

« Depuis le début de cette pandémie, nos gouvernements n’ont pas adhéré au principe de précaution », estime Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers du Canada. « Par conséquent, les travailleurs de la santé représentent environ un cas sur cinq de COVID-19 au Canada. Le manque de respirateurs N95 peut être résolu. Des travailleurs hautement qualifiés sont prêts à les produire au Canada, à l’usine GM d’Oshawa. Il est temps que nos gouvernements veillent à ce que cette production ait lieu, d’autant plus que le nombre de cas continue d’augmenter. »

Michael Hurley, président du CSHOSCFP, affirme que le port de masques N95 et d’écrans faciaux est la solution par excellence pour protéger le personnel de la santé contre la COVID-19. Les masques chirurgicaux ne filtrent pas efficacement les plus petites particules de virus en suspension dans l’air, alors que les plus petites gouttelettes transportent plus de virus que les grosses. La protection du personnel de la santé est cruciale, car ces employés peuvent transmettre le virus aux personnes dont ils s’occupent. Nous n’avons pas assez de masques N95 pour répondre à la demande, et nous sommes encore à plusieurs mois d’en fabriquer au pays, en Ontario et au Québec. Or, GM fabrique ces masques dans le Michigan. Cette compagnie dispose des matériaux, des brevets et de la main-d’œuvre (actuellement mise à pied) nécessaires. Les gouvernements fédéral et provinciaux doivent ordonner à GM de fabriquer ces masques immédiatement pour éviter des souffrances inutiles et des pertes en vies humaines.

« Nous avons demandé aux gouvernements fédéral et ontarien de rendre un décret immédiatement pour la production de matériel et de fournitures médicales essentiels dans le complexe de GM à Oshawa et les installations des fournisseurs connexes. Alors que le début de la production d’EPI par GM à Oshawa est une première étape bienvenue, il est urgent de faire beaucoup plus », souligne Tiffany Balducci, présidente du Conseil du travail de la région de Durham et organisatrice chez Green Jobs Oshawa. « Nous avons désespérément besoin de masques N95. GM et ses fournisseurs ont des milliers de travailleurs mis à pied disponibles. Et des millions de pieds carrés disponibles. On ne peut plus tolérer aucun retard. »

La déclaration commune est disponible à www.greenjobsoshawa.ca/jointstatement

-30-

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec :

Lauren Snowball, agente des communications, FCSI, au 613-868-5702 ou à [email protected]

Michael Hurley, présidente du CSHO-SCFP, au 416-884-0770 ou à [email protected]

Tiffany Balducci, présidente du Conseil du travail régional de Durham , au 905-579-5188 ou à [email protected]

 

PW:gb/sepb491

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles du SCFP-Ontario.

Votre nom au complet (champ obligatoire)

Votre courriel (champ obligatoire)

Êtes-vous membre du SCFP?
OuiNon