PETERBOROUGH (ONTARIO) – Le projet de la Ville de Peterborough de fermer ses garderies est une attaque contre les enfants et les familles, qui aura pour effet d’éliminer de bons emplois qui sont principalement occupés par des femmes, selon Trish Bucholz, travailleuse des services à l’enfance de première ligne et présidente du SCFP 126, qui représente les travailleuses des services à l’enfance de la Ville de Peterborough.

« Les garderies municipales représentent une lueur d’espoir dans un secteur où les employés sont en majorité des femmes et où la plupart des employeurs paient le salaire minimum », a déclaré Trish Bucholz. « Les parents choisissent d’inscrire leurs enfants à des garderies gérées par la Ville parce qu’ils savent que c’est là qu’ils obtiendront de la part d’employées dévouées les meilleurs services pour leurs enfants. »

Le rapport, qui recommande la fermeture du Pearson Child Care Centre, du Peterborough Child Care Centre ainsi que deux programmes de garde avant et après l’école, sera reçu par le comité plénier le lundi 9 septembre, et fera l’objet d’un vote par le Conseil le 23 septembre.

« Beaucoup de ces femmes fournissent des soins aux enfants de Peterborough depuis 20 ans. L’élimination de ces bons emplois devrait être considérée comme rien de moins qu’une attaque contre les femmes, les familles et notre collectivité », a conclu Trish Bucholz.

La Ville a cité les récentes compressions dans le budget des municipalités par le gouvernement Ford pour expliquer la fermeture proposée des deux garderies et des programmes après l’école, une décision qui aura un impact sur près de 300 places en garderie, en plus d’éliminer 30 emplois.

« Les compressions du gouvernement conservateur de Ford sont dévastatrices pour toutes les communautés de l’Ontario, et bon nombre d’entre elles ont un impact sur les Ontariens les plus jeunes », a déclaré Fred Hahn, président du SCFP-Ontario. « Il s’en est pris aux enfants autistes, aux élèves dans nos écoles, et maintenant voilà des compressions dans les garderies municipales de qualité. Les conservateurs continuent d’imposer des compressions dans des services publics municipaux essentiels comme les garderies, la santé publique et les services d’ambulance afin de pouvoir continuer à accorder des allègements fiscaux à leurs riches amis. Mais nous savons que les gens de Peterborough n’accepteront pas ces compressions. Ils comptent sur le conseil municipal pour prendre la bonne décision et appuyer les familles de Peterborough et les femmes qui fournissent leurs excellents services de garde. »

-30-

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec :

Matthew Stella, Service des communications du SCFP, au 613-252-4377

SEPB491/EW

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles du SCFP-Ontario.

Votre nom au complet (champ obligatoire)

Votre courriel (champ obligatoire)

Êtes-vous membre du SCFP?
OuiNon