Le travail essentiel que font les travailleurs de l’éducation du SCFP dans les conseils scolaires publics, catholiques, primaires et francophones est souvent sous-évalué et négligé pendant le processus de négociation.

Aujourd’hui, le SCFP-Ontario se montre solidaire de ses 55 000 travailleurs des conseils scolaires pour demander au gouvernement conservateur de Doug Ford d’en faire une priorité pour régler les questions en litige avec le SCFP.

Le SCFP représente plus de 60 pour cent des travailleurs de l’éducation en Ontario et il compte des membres dans 63 conseils scolaires et une administration scolaire. Plus de 70 pour cent de ses membres sont des femmes qui subissent le contrecoup des coupures faites à l’éducation par l’entremise de mises à pied, de l’élimination d’emplois et de la pratique qui consiste à créer des manques – à savoir, doter en personnel à des niveaux plus bas que ce qui est nécessaire pour offrir des services de grande qualité.

Tous les autres secteurs, soit les secteurs de la santé, universitaire, municipal et des services sociaux, ont signé des pactes de solidarité avec le secteur des conseils scolaires, promettant de l’appuyer dans sa lutte pour une convention collective juste et équitable contre ce gouvernement.

Les 55 000 membres des conseils scolaires ne seront pas seuls, ils ont le soutien de plus 215 000 membres de tous les autres secteurs.

Le SCFP-Ontario, ainsi que ses partenaires de l’éducation et du mouvement syndical ont un objectif, soit de garantir des améliorations aux services offerts dans notre système d’enseignement public qui profiteront aux élèves de l’Ontario, à leurs familles et à leurs collectivités.

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles du SCFP-Ontario.

Votre nom au complet (champ obligatoire)

Votre courriel (champ obligatoire)

Êtes-vous membre du SCFP?
OuiNon