HAMILTON (ONTARIO) – Le soutien pour 100 membres du personnel de première ligne des établissements de soins de Hamilton travaillant pour Amica Dundas, dont les salaires sont bas et qui négocient une première convention collective, ne cesse de croître.

Un rassemblement communautaire aura lieu demain, le vendredi 1er février 2019, entre 11 h 00 et 13 h 00, devant les bureaux de Amica Dundas, au 50, rue Hatt.

La chaîne Amica appartient au puissant Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, qui a adopté des principes d’investissement responsable qui incluent les droits des travailleurs et la santé et la sécurité parmi les critères utilisés pour guider l’acquisition d’éléments d’actif. Récemment, les travailleurs des soins à domicile, qui n’ont pas de régime de retraite eux-mêmes, ont écrit au conseil d’administration du Régime pour l’informer des défis auxquels ils ont été confrontés pour négocier une première convention collective.

Les travailleurs d’Amica Dundas ont choisi de devenir membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) en se joignant à la section locale 1404 du SCFP, qui représente quelque 800 membres du personnel des soins de longue durée dans la région de Hamilton. En Ontario, le SCFP représente environ 30 000 membres du personnel d’établissements de soins de longue durée et de maisons de retraite, dont du personnel travaillant dans d’autres foyers d’Amica.

Lors du rassemblement de vendredi, le personnel d’Amica demandera à son employeur de cesser d’exploiter la main-d’œuvre des foyers qui est principalement féminine.

Tenez-moi informé des derniers développements au sujet d’histoires comme celle-ci qui se déroulent aux quatre coins de l’Ontario.

Votre nom au complet (champ obligatoire)

Votre courriel (champ obligatoire)

Êtes-vous membre du SCFP?
OuiNon