TORONTO (ONTARIO) – L’Ontario Compensation Employees Union (OCEU) lance sa campagne ‘Cover Me’ pour étendre la protection de la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) à près de 1,7 million de travailleurs de l’Ontario qui sont présentement exclus. En élargissant la protection à tous les lieux de travail de l’Ontario, la CSPAAT utiliserait mieux ses ressources en aidant les travailleurs blessés tout en réduisant les coûts pour les employeurs et le gouvernement. Les membres de l’OCEU font partie du SCFP 1750.

« Étant donné que l’examen du gouvernement est en cours, c’est maintenant le meilleur moment de reconnaître les avantages de l’élargissement de la protection de la CSPAAT pour englober les travailleurs, les employeurs et le gouvernement », a déclaré Harry Goslin, président de l’OCEU. Il est temps d’adopter une couverture universelle pour l’indemnisation des accidents du travail afin de maintenir les travailleuses et travailleurs de l’Ontario en sécurité et de créer un système équitable pour tous les secteurs d’industrie de l’Ontario.

Le 23 mai 2019, le gouvernement de l’Ontario a annoncé la nomination de deux conseillers spéciaux pour mener un examen de la CSPAAT « afin d’assurer le soutien et la protection des travailleurs et de leurs familles. » L’examen portera surtout sur la viabilité du financement de la CSPAAT, l’efficacité de la gouvernance de la CSPAAT, et le rapport coût-efficacité des activités.

L’Ontario a pris du retard par rapport à la majorité des autres provinces, qui ont des taux de protection beaucoup plus élevés. Un travailleur sur quatre n’est pas couvert par la Loi sur la sécurité professionnelle et de l’assurance en Ontario. Les travailleurs non protégés sont laissés à eux-mêmes en cas de blessure ou de maladie et doivent recourir à l’assurance-emploi et au régime d’assurance-santé de l’Ontario (OHIP) pour la perte de salaire et la protection médicale. Ils peuvent aussi entreprendre un coûteux procès.

Les employeurs exclus doivent souvent payer des primes d’assurance privée inutilement élevées ou risquer de subir de coûteuses poursuites. Les employeurs couverts par la CSPAAT paient plus qu’ils ne le feraient si la protection était élargie. L’élargissement de la protection ajouterait un montant estimé à 59,2 millions de dollars pour se conformer aux exigences législatives ainsi que 162,6 millions $ pour les frais administratifs généraux.

Environ 128,5 millions de dollars de frais de soins de santé pour les travailleurs exclus sont actuellement pris en charge par notre système OHIP. Ce sont des coûts qui devraient être couverts par la CSPAAT par le biais des taux de cotisation.

Pour en apprendre davantage au sujet de la campagne ‘Cover Me’, allez à https://covermewsib.ca (en anglais seulement).

L’Ontario Compensation Employees Union (OCEU) / section locale 1750 du SCFP représente plus de 3 500 employés de la CSPAAT et de l’Association de santé et sécurité dans les infrastructures (ASSI) en Ontario.

-30-

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec :

Matthew Stella, Service des communications du SCFP, au 613-252-4377

SEPB491/EW

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles du SCFP-Ontario.

Votre nom au complet (champ obligatoire)

Votre courriel (champ obligatoire)

Êtes-vous membre du SCFP?
OuiNon