BRANTFORD (ONTARIO) – Les enfants et les familles du comté de Brant, en Ontario, subiront les conséquences du sous-financement chronique, selon le syndicat qui représente les employées de Brant famille et services à l’enfance.

Cet organisme a annoncé qu’il allait mettre à pied plus de 30 employées et dirigeants, prétextant un déficit budgétaire de 2,9 millions de dollars. Les mises à pied devraient s’appliquer à un certain nombre d’employées de différentes classifications d’emplois, y compris à des travailleuses de première ligne.

« Cette décision ne fera que nuire aux enfants et aux familles que nous sommes censés servir », a déclaré Jennifer Kirby, présidente de la section locale 181 du SCFP. « Nous sommes confrontés à plusieurs défis dans nos collectivités. Nous avons l’un des taux les plus élevés de personnes hospitalisées pour l’utilisation d’opioïdes dans la province. La pauvreté est un problème majeur, ici. Réduire le personnel de première ligne aura pour effet de rendre les services visant à garder les familles ensemble encore plus inaccessibles. C’est exactement le contraire de ce dont nos communautés ont besoin. Cela aura des effets désastreux sur les enfants et les familles. »

La situation de Brant famille et services à l’enfance est le symptôme d’un problème plus vaste qui nuit à la protection de l’enfance dans toute la province. Les changements à la formule de financement, l’augmentation de responsabilités des organismes sans le financement correspondant et la mise en œuvre d’un système de gestion des cas inefficace ont mené beaucoup d’organismes de la province vers un déficit. Le financement gouvernemental de Brant famille et Services à l’enfance a été réduit de 2 millions de dollars depuis un an.

« Nous nous dirigeons vers une crise des services de protection de l’enfance dans cette province », a déclaré Carrie Lynn Poole-Cotnam, présidente du comité de coordination des travailleurs sociaux du SCFP-Ontario. « La ministre MacLeod est toujours aussi déconnectée des besoins de la population, surtout des enfants vulnérables et qui vivent dans la pauvreté. Le budget provincial devrait être publié le 11 avril, et la population de l’Ontario craint que ce gouvernement imposera des compressions dévastatrices qui se feront sentir dans nos collectivités. »

-30-

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec :

Jennifer Kirby, présidente de la section locale 181 du SCFP, au 519-718-8604
Carrie Lynn Poole-Cotnam, présidente du CCTSS (services sociaux) du SCFP-Ontario, au 613-864-1061
Matthew Stella, Service des communications du SCFP, au 905-739-3999

SEPVB491/EW

Inscrivez-vous pour obtenir des mises à jour sur des histoires comme celle-ci qui se déroulent aux quatre coins de l’Ontario

Votre nom au complet (champ obligatoire)

Votre courriel (champ obligatoire)

Êtes-vous membre du SCFP?
OuiNon