Le premier ministre Doug Ford et le ministère de la Santé ont annoncé des plans visant à réduire plus de 200 millions de dollars du financement accordé aux bureaux de santé partout en Ontario et plus d’un milliard de dollars au cours des prochaines années.

Ils ont également annoncé qu’ils allaient réduire le nombre de bureaux de santé, qui passeront de 35 à 10, et qu’ils allaient changer les structures de financement afin que les municipalités assument une large part du financement de la santé publique.

Ces énormes coupures auront des conséquences négatives sur les collectivités de l’Ontario, petites et grandes. Des programmes comme les cliniques de vaccination, la prise en charge des éclosions de maladies infectieuses, les cliniques dentaires pour les personnes à faible revenu, la nutrition des élèves, l’aide pour les bilans de santé des bébés, la surveillance de la sécurité aquatique, les inspections de services d’alimentation locaux, les établissements de soins de longue durée et plus sont tous menacés.

Veuillez remplir le formulaire apparaissant sur cette page pour dire à votre député provincial que les services de santé publique nous empêchent de devenir malades et nous gardent loin des hôpitaux. Les services de santé publique sauvent des vies.

Enter your address

 

Votre nom au complet (champ obligatoire)

Votre courriel (champ obligatoire)

Votre député provincial (champ obligatoire)

Êtes-vous membre du SCFP?
QuiNon

Aimeriez-vous que le SCFP-Ontario communique avec vous au sujet de cette campagne et d’autres campagnes?
Qui